LA SUISSE EN AUTOMNE 

30 juin 2014

Conseils aux voyageurs

Une quinzaine de villes d’eaux en Suisse perpétuent une riche tradition thermale.

 « J’entends et je sens alors avec plaisir le temps s’écouler, ce temps dont nous avons à revendre, nous autres curistes », écrivait l’auteur suisse Herman Hesse. C’était alors la Belle Epoque, l’âge glorieux des villes d’eaux qui, au travers de l’Europe, voyaient leur vogue consacrée par les souverains et personnalités de tous bords. Un succès auquel la Suisse, depuis toujours fière de ses sources, a largement participé avec des stations dispersées dans tout le pays.

La tradition thermale helvète a perduré. Mieux, la Suisse a misé sur les bienfaits de cette fontaine de jouvence qu’est une eau jaillie de la terre et a redonné à plusieurs de ses stations toute leur vitalité (lire ci-dessous). En préservant et rénovant leur patrimoine architectural, mais aussi en les dotant de thermes performants. C’est le cas de Loeche-les-Bains, d’Yverdon-les-Bains, de Lavey-les-Bains ou de Bad Ragaz. Voire, en les abritant derrière des structures futuristes, comme à Vals, où l’architecte Peter Zumthor a installé dans le flanc même de la montagne un étonnant complexe lisse et minéral de quarzite, au plus près de la nature.

Art sasnfrancsico

 

Retrouver les vertus régénératrices de l’eau n’est toutefois pas réservé aux seuls curistes venus trouver remède à des maux ou affections dûment ciblés. Capitalisant sur ses richesses naturelles, le calme et l‘harmonie de ses paysages, la qualité de son air d’altitude, la variété de ses reliefs et la diversité de ses activités de plein air, la Suisse s’est équipée pour proposer des lieux associant la santé avec la remise en forme. Une manière de veiller aux équilibres, tant du corps que de l’esprit. Le concept, ici baptisé « wellness », est décliné avec les mêmes ingrédients dans les stations de montagne, celles posées en bordure de lac ou d’autres, installées en pleine ville.

Car, outre les traditionnels hôtels de cure et les espaces thermaux, nombre d’établissements et palaces ont résolument adopté cette approche globale du bien-être, une démarche assurément dans l’air du temps. Ils l’appliquent au sein de structures intégrées efficaces, souvent même luxueuses.
Alpha et omega de tous les soins, encore et toujours, l’eau. Thermale le plus souvent, mais parfois simple eau courante, alors additionnée à loisir d’algues, d’huiles essentielles ou d’oligo-éléments. Les piscines aux équipements sophistiqués et leurs annexes (bains à remous, hammam, sauna, jacuzzi) sont fréquemment proposées. Tout comme les soins corporels, avec une gamme étonnante de massages et une réelle ouverture à des soins moins courants, tels le reiki (discipline japonaise ancestrale qui vise la maîtrise et l’échange de l’énergie vitale) ou certaines techniques orientales. Le sport est très souvent à l’honneur. Les salles de remise en forme et les cours d’aquagym sont ouverts presque partout et généralement libres d’accès.

Vous trouverez facilement des auberges de jeunesse en Suisse ou des chambres d’hotes.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Voyage Portugal 2013 |
Missmaudeenmalaisie |
Chinatravellers |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lou au Brésil
| Orpipalging
| Eninerar